Print Friendly

Présentation

presentation produit Poutres en I ste NW en sur élévationDéfinition

Poutres prismatiques dont la section est composée de membrures en bois ou en matériaux dérivés (lamellé-collé, contrecollé, lamibois…) et d’âme(s) en bois ou panneaux dérivés du bois, ou en métal ; la liaison avec les membrures est assurée soit mécaniquement, soit par collage.

 

Caractéristiques et dimensionnement

Utilisation :

Les principaux emplois des poutres composites dans le bâtiment sont les solivages de plancher et les pannes ou chevrons de couverture ; elles sont parfois utilisées en poteaux d’ossature pour des parois à très forte isolation, ainsi que pour la réalisation de petites fermes portiques.


Composition :

Les membrures sont le plus souvent réalisées en résineux (sapin, épicéa, pins) massif, contrecollé («bilame» ou «trilame»), lamellé-collé ou LVL (lamibois). Les âmes sont le plus souvent réalisées en OSB, parfois en contreplaqué ou en panneaux de fibres à hautes performances, parfois également en tôle d’acier.

Dimensionnement :

Les poutres à liaisons mécaniques (pointes, boulons ou vis) se calculent selon les codes de calcul généraux de charpente bois en vigueur.

Les poutres à liaisons collées ne faisant l’objet d’aucune normalisation spécifique à l’heure actuelle, elles sont évaluées par une procédure d’ATE (Agrément Technique Européen) à portée européenne, complétée par un DTA (Document Technique d’Application), à portée nationale pour les aspects mises en œuvre. En France, la poutre en I fait également l’objet d’une certification de produit : CTB-PI.

Source : Nail Web
Dimensions courantes :

  • Largeur : de 60 à 120 mm
  • Hauteur : de 200 à 500 mm
  • Longueur : de 5 à 12 m

Caractéristiques mécaniques pour le calcul selon les règles CB 71 :

Le dimensionnement des sciages structuraux se fait conformément aux règles CB71 ou EC5. Pour l’utilisation des règles CB71, les contraintes admissibles à utiliser sont celles données par le fabricant.

 

Références normatives

Normes actuelles :

  • NF EN 301 (NF T 76-151) : Adhésifs de nature phénolique et aminoplaste, pour structure portante en bois – Classification et exigences de rétention
  • NF EN 338 (NF P 21-353) : Bois de structure – Classes de résistance
  • NF EN 384 (NF P 21-358) : Bois de structure – Détermination des valeurs caractéristiques des propriétés mécaniques et de la masse volumique

  • NF EN 385 (NF P 21-360) : Aboutages à entures multiples dans les bois de construction – Prescriptions de performances et prescriptions minimales de fabrication
  • NF EN 1912 (NF P 21-395) : Structures en bois – Classes de résistance - Affection des classes visuelles et des essences
  • NF B 52-001 : Règles d'utilisation du bois dans les constructions – Classement visuel pour l'emploi en structure des principales essences résineuses et feuillues
  • NF P 21-400 : Bois de structure et produits à base de bois – Classe de résistance et contraintes admissibles associées
  • CB 71 (NF P 21-701) : Règles de calcul et de conception des charpentes en bois
  • NF EN 1995 (NF P 21-711) : Eurocode 5 : Calcul des structures en bois
  • Les DTU sur les ouvrages en bois ou dérivés

Lire la suite

Autres documents :